Facebook Instagram Youtube
Chaque jour la vie à pleines dents

Croc La Vie et vous

Le blog de Croc La Vie

Retour Les laits végétaux peuvent-ils être proposés aux enfants en bas âges ?

Les laits végétaux peuvent-ils être proposés aux enfants en bas âges ?

Pour différentes raisons, vous recherchez une alternative végétale au lait infantile « classique » fabriqué à partir de lait de vache pour remplacer le lait maternel.

Au rayon bio et diététique des magasins, vous pouvez trouver ce que l’on nomme des jus végétaux comme les laits de soja, d’amandes, de riz qui sont des boissons fabriquées par broyage et filtration des graines. Ces préparations sont parfois additionnées de calcium car elles sont souvent consommées à la place du lait de vache par les adultes. Le lait est la source première en ce minéral essentiel à l’os.

La composition de ces boissons végétales s’éloigne beaucoup de celle du lait maternel lorsque l’on observe l’étiquetage nutritionnel dans le détail :


 
Le lait maternel étant adapté aux besoins de l’enfant, l’absorption des nutriments qu’il contient est totale. Par exemple, le fer du lait maternel est absorbé à 100% alors que le fer des autres préparations n’est absorbé qu’à 30% par le système digestif du bébé, c’est là que s’effectue toute la différence.

On peut donc aisément conclure que les boissons végétales sont convenables pour les adultes mais très insuffisantes pour couvrir les besoins des enfants entre 0 et 3 ans.

Lors de la diversification, il est possible d’en donner un peu à l’enfant pour lui faire gouter mais cette boisson végétale ne peut en aucun cas se substituer au lait maternel ou infantile qui constitue la base de l’alimentation du tout-petit, rappelons-le jusqu’à 3 ans.

Dans cette situation, afin de permettre une croissance harmonieuse de votre bébé, l’idéal est de choisir un lait infantile à base de protéines végétales que l’on peut trouver au rayon aliments infantiles des supermarchés et des magasins bio. Ce type de préparation se rapproche beaucoup plus du lait maternel que les jus végétaux et répond à la même règlementation (3) que les laits infantiles à base de lait de vache en matière de composition nutritionnelle.
 


 
  1. (3) Du point de vue de la composition nutritionnelle, les règlements délégués (UE) 2016/1273 et 2016/1284 imposent aux préparations pour nourrissons et aux préparations de suite des teneurs minimales et maximales pour un certain nombre de nutriments obligatoires tels que les protéines, les lipides et certaines vitamines et minéraux, … D’autres nutriments, tels que l’acide eicosapentaénoïque (EPA), la taurine, les fructo-oligosacharides (FOS) et les galacto-oligosaccharides (GOS) ne sont pas obligatoires mais sont soumis à une teneur maximale. Enfin, le règlement prévoit la possibilité d’ajouter des ingrédients non évoqués dans ses annexes dans la mesure où leur adéquation aux besoins des nourrissons a été démontrée et est vérifiable par les autorités nationales compétentes. (rapport ANSES juin 2019 repère pour l’alimentation des enfants de 0 à 3 ans)
Haut
de
page