La formation des préférences alimentaires

29 avril 2015

En matière d’apprentissage des goûts, la période du 0 à 6 ans est une étape fondamentale

Dans le ventre de sa mère, l’enfant commence à se familiariser avec les saveurs et les odeurs de certains aliments. En effet, certaines molécules aromatiques traversent le placenta.

Une expérience intéressante a été menée par Benoit Schaal du CNRS de Dijon : Pendant les dix dernières semaines de grossesse, il a donné à 24 futures mamans des bonbons à l’anis à consommer régulièrement. A la naissance, ces bébés s’orientaient plus facilement vers des compresses imbibées d’anis alors que les autres enfants détournaient la tête. Après la naissance, l’allaitement constitue également pour l’enfant l’occasion de découvrir de nouvelles flaveurs, reflet de l’alimentation de la maman.

Enfin, la période de diversification est le moment privilégié pour faire découvrir de nouveaux aliments à l’enfant. En répétant l’exposition, l’enfant s’approprie peu à peu le gout d’un nombre toujours plus grands d’aliments. Son « répertoire » alimentaire s’étoffe en grandissant. C’est le gage de l’adoption d’une alimentation variée et équilibrée à l’âge adulte. Il ne faut pas se décourager face au refus alimentaire de l’enfant .Parfois , il est nécessaire de présenter un plat 8 à 15 fois avant qu’il ne soit accepté. Sachez-le, l’enfant est très sensible à la recette et à la présentation. Ainsi, un enfant adepte de la purée de haricots verts n’appréciera peut être pas un plat de haricots en morceaux avec un peu de persil et de beurre….

Commentaires

Aucun commentaire

>>Laisser un commentaire
X
 
Le site de Croc la vie, traiteur en restauration collective bio pour la petite enfance et les bébés.
Livraison en crèches de repas étudiés pour l'alimentation infantile, à Lille et en nord pas de calais.